Chine à domicile. Un système global de précarisation généralisée ?

Chine à domicile. Un système global de précarisation généralisée ?

25 mai 2016

Dans cet article, il ne sera pas question de rachat d’entreprises européennes par des investisseurs chinois mais bien, au cœur de l’Europe, de conditions de travail précaires, de répression syndicale, d’économie grise, qui à certains égards sont comparables aux conditions de production en Chine.... Un article, une vidéo et une infographie parlante sur le sujet, proposés par le réseau achACT.

Chaque mois en 2016, achACT publie un outil multimédia composé d’interviews vidéos, d’un article et d’infographies sur une thématique liée aux droits des travailleuses dans l’industrie de l’habillement. En mai : Chine à domicile.

Qu’il s’agisse d’importer en Toscane des dizaines de milliers de travailleurs chinois ou de maintenir les salaires à moins de 200 euros par mois en Roumanie, l’article décrit les différents processus de précarisation à l’œuvre dans l’industrie de l’habillement qui permettent d’entretenir la disponibilité d’une main–d’œuvre bon marché.

Rendez-vous sur www.ranaplaza.be