Inauguration de puits à Toffo au Bénin

Inauguration de puits à Toffo au Bénin

21 février 2012

Une bonne santé passe aussi par une eau salubre... Solidarité Mondiale et le MODES sont solidaires avec les populations de Toffo au Bénin et ont inauguré un nouveau puits le 10 février 2012, afin de limiter la contamination des maladies infectieuses et de garantir de meilleures conditions de vie à la population de cette commune.

CONTEXTE : Située dans le département de l’Atlantique, la Commune de Toffo a une superficie de 492km². Elle compte une population de 74.727 habitants au recensement de 2002. Elle compte 55 villages. Sur le plan sanitaire, la Commune de Toffo dispose de 10 centres de santé dont deux ont été récemment remis à neuf mais ne sont pas encore opérationnels à cause du manque de personnel. On retrouve 52 écoles primaires et cinq écoles secondaires dans cette commune. Considérée comme l’un des greniers du Bénin, les populations y ont pour activités principales l’agriculture, la maraicher culture et l’élevage.

Dans cette commune, le MODES [1] compte six groupements affiliés comptant un effectif de 125 personnes dont 89 femmes avec pour activités principales :

  • La transformation et la commercialisation des produits agricoles (manioc et ses dérivés, …)
  • La transformation et conservation de la purée de la tomate
  • La production, la conservation et la commercialisation de l’huile de palme.

Malgré le dynamisme de ces populations, tous leurs efforts sont engloutis dans les maladies diarrhéiques, du fait de la consommation de l’eau impropre à la consommation. En effet, la commune de Toffo ne dispose pas d’eau potable.

Une initiative gouvernementale d’adduction d’eau a été mise en place mais très tôt, le système de pompage et de drainage est complètement endommagé et irréparable. Ce qui fait que la plus grande majorité des populations ont recours à des cours d’eau très insalubres pour leurs besoins en eau.

Les plus nantis ont foré des puits qui leur servent de source potable d’approvisionnement en eau. Cependant, les habitants du village de Coussi Za en général et les membres des groupements souffrent le martyr car n’ayant pas les moyens de satisfaire ce besoin dans cette commune. Ce manque d’eau influe dangereusement sur la capacité de production de ces groupements et par ricochet affaiblit leur pouvoir d’achat. Ce qui du coup a un impact négatif sur leurs conditions de vie ; ils n’arrivent plus à satisfaire leurs besoins fondamentaux et ceux de leurs enfants.

Dans le cadre de la coopération avec Solidarité Mondiale, deux de
ces six groupements affiliés ont bénéficié des appuis multiples et variés allant des équipements de travail (presses à manioc, des moulins à tomate, des moulins à manioc, des marmites, des bassines,...) aux activités de renforcement de capacités techniques des responsables et militants. Le point fort de ces appuis est la construction d’un puits à grand diamètre pour l’approvisionnement en eau potable pour les membres des groupements en particulier et les populations de Coussi Za en général, afin de limiter la contamination des maladies infectieuses.

L’inauguration et la mise en service officielle de ce puits se sont déroulées dans la matinée de vendredi 10 février 2012, à Coussi Za, en présence du Maire de la Commune de Toffo et des responsables de MODES. Solidarité Mondiale y est également représentée. Pour le Maire de Toffo, les équipements vont « aider à diminuer les efforts physiques des femmes, à accroître leur capacité de production pour une amélioration de leurs revenus, et donc de leurs conditions de vie. Car comme le dit un dicton populaire, quand la femme va bien le ménage va mieux  ». Il n’a pas manqué de solliciter cet appui de MODES dans d’autres villages de sa commune afin de l’aider à réaliser son plan de développement.

Quant à M. Todjinou, Secrétaire Exécutif de MODES, cette action s’inscrit dans la vision de renforcement des capacités d’action des groupements affiliés à son organisation afin de les aider à lutter contre la pauvreté. Il n’a pas manqué de souligner le coût global de cet appui qui, entièrement financé par le programme de Solidarité Mondiale, s’élève à un montant de 5.190.000 FCFA soit environ 9.911 euros.

Quant au coordinateur continental de Solidarité Mondiale en Afrique, Uzziel Twagilimana, la mise en place de ces appuis variés au profit de ces groupements traduit bien la vision de WSM à travers son programme intitulé « travail décent », par la création et la promotion de l’emploi, la garantie d’une protection sociale à toutes et à tous et la défense des droits du travail. Très affecté par la situation que vivent ces populations en lien avec l’approvisionnement en eau, il a félicité le MODES qui a su bien hiérarchiser les problèmes de ces femmes et hommes en privilégiant le forage du puits car dit-on "l’eau est la vie". Pour finir, il a demandé aux bénéficiaires de prendre un bon soin de ces appuis qui les aideront à réduire la pénibilité de leur travail et à MODES d’assurer un suivi très rapproché de ces groupements afin de les aider à valoriser leurs production pour en tirer de meilleurs profits.

Article rédigé à Cotonou le 13 février 2012

Jean – Damascène Fagnihoun
Coordination Afrique de l’Ouest

Ce qui se passe dans ce pays

Les travailleurs domestiques au Bénin

Les travailleurs domestiques au Bénin

Le MTC-Bénin, partenaire de Solidarité Mondiale, a pendant plusieurs années combattu la maltraitance des enfants et des enfants placés, dits « VIDOMEGON », à travers des campagnes d’information et de (...)