Le travail décent, c’est quoi ?

7 octobre 2008

En 1999, l’Organisation internationale du travail introduisait le concept de travail décent. L’idée est simple : il s’agit d’un travail permettant à toute personne de vivre dignement.



Pour fondamental qu’il soit, le travail décent n’en reste pas moins inaccessible à des millions de personnes : 40 % des travailleur(euse)s gagnent moins de 1,30 euros par jour ! On ne s’étonnera pas qu’avec un revenu aussi dérisoire les besoins essentiels (alimentation, logement, santé…) ne puissent pas être satisfaits.

Le travail décent repose sur quatre piliers :

  • satisfaire les besoins essentiels ;
  • respecter la liberté de s’organiser et de participer aux décisions qui ont un impact sur le travail ;
  • bénéficier du droit à la protection sociale ;
  • construire le dialogue social.

Le concept de travail décent a été introduit pour répondre aux défis posés par les grandes mutations de l’économie mondiale depuis un quart de siècle (doublement de la main d’œuvre, ouverture croissante des marchés, révolution informatique). Il en a découlé une mise en concurrence des travailleurs, au Nord comme au Sud, suite à la course à la compétitivité à laquelle se livrent les Etats du monde entier pour attirer les firmes. Il en résulte une idée fausse dans l’opinion publique des pays riches : les problèmes d’emploi au Nord auraient pour cause majeure les délocalisations vers le Sud.

Pourtant, les travailleurs du monde entier ont au contraire des intérêts convergents : l’élévation des niveaux de vie au Sud est le meilleur garant du progrès social au Nord. Les travailleurs du Nord ont donc intérêt à promouvoir les libertés syndicales et l’augmentation des revenus dans le Sud.

La promotion du travail décent pour toutes et tous est une conquête qu’il faut plus que jamais entreprendre et c’est le message que porte la campagne « Travail décent-Vie décente » cette année, mais aussi l’année prochaine jusqu’en 2010.

Ensemble, les travailleurs ne seront plus des outils
Les grandes revendications