Nos partenaires au Brésil

20 juillet 2010

4 organisations sont partenaires de Solidarité Mondiale au Brésil : l’IPROS-UGT, le CEDAC, la JOC et le MTC.

Soria, Eduardo, Paulina - CEDAC

  • Union générale des travailleurs - (IPROS-UGT). L’UGT est la troisième force syndicale du Brésil, avec plus de 5 millions de militants. Elle donne son appi à des secteurs formels, des Cercles Ouvriers et aux autres organisations non typiquement syndicales. Elle offre des formations professionnelles à ses membres et organise des campagnes et des négociations au niveau national.
    Contact
  • Centre d’Action Communautaire - (CEDAC). Le CEDAC, Centre d’Aide Communautaire, est une organisation non-gouvernementale, sans but lucratif, fondée en 1979 grâce au regroupement de personnes engagées dans des mouvements populaires, des mouvements syndicaux et des initiatives pastorales sociales. Son objectif est de stimuler la démocratie participative, la construction de la citoyenneté et le renforcement des organisations sociales et populaires.

    Ainsi dans les favelas autour de Rio de Janeiro, des hommes et des femmes se sont organisés pour développer des initiatives sociales et solidaires. De nombreuses activités ont vu le jour ces dernières années, de l’atelier-boulangerie à l’école d’alphabétisation. En mettant leurs idées et leurs énergies ensemble, les familles les plus pauvres parviennent à améliorer leur situation financière tout en faisant l’apprentissage de la prise de responsabilité et de l’organisation collective. Une véritable école de vie et de citoyenneté mise en place grâce au soutien apporté par Solidarité Mondiale aux organisations et aux mouvements populaires depuis 2000. (voir notre ILB n°71 p20-21)

    L’ensemble des actions menées par le CEDAC ont pour principales bénéficiaires les femmes des communautés populaires, les enfants et adolescents dans des situations à risque, les chômeurs, les jeunes et les adultes illettrés ou avec faible niveau d’alphabétisation, les travailleurs de l’économie informelle et les responsables des mouvements populaires. Les terrains d’action sont larges et s’étendent de l’économie solidaire à la formation de jeunes et d’adultes, à la sécurité alimentaire, aux actions politiques, etc.

    Contact

  • Jeunesse Ouvrière Catholique du Brésil-(JOC). Fondée en 1948 à Sao Paulo, la JOC, Jeunesse Ouvrière Chrétienne, est une organisation nationale de jeunes qui milite pour les droits des jeunes travailleurs et organise des actions concrètes de formation, de sensibilisation, d’accompagnement et d’organisation dans l’attribution de crédit. Actuellement, l’organisation est présente dans 22 états brésiliens et compte environ 200 militants contre 106 en 2007. Comme toutes les organisations JOC, la JOC Brésil fait partie de la JOCI, c’est-à-dire de la JOC Internationale ainsi que de la JOCA, c’est-à-dire la JOC America.

    Contact

  • Mouvement des Travailleurs Chrétiens - (MTC) . Le MTC, Mouvement des Travailleurs Chrétiens au Brésil, est une organisation sociale nationale établi à Rio de Janeiro qui fût fondée le 23 mai 1967. Celle-ci milite notamment pour le travail décent, la promotion de la dimension humaine, le respect des droits des travailleurs et l’économie solidaire. Leurs actions évoluent donc autour de ces valeurs et vont de la sensibilisation et la formation aux actions politiques pour une réforme des législations. Actuellement, le mouvement compte 500 militants répartis dans 115 groupes de base. Ce public cible comprend notamment les hommes et les femmes adultes, de tous secteurs confondus, actifs dans différentes organisations de travailleurs, des partis politiques, des comités de quartiers, etc. Au niveau international, le mouvement appartient à une coupole appelée le MMTC, le Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens. De plus, MTC est partenaire de Solidarité Mondiale depuis 2002.

    Contact

Ce qui se passe dans ce pays