Nos partenaires au Togo

Nos partenaires au Togo

25 août 2009

Plusieurs partenaires sont soutenus au Togo grâce au programme DGD, au cofinancement de la Commission européenne et à nos fonds propres : l’ong SADD (Solidarité, Action et Développement Durable), l’ong WAGES et la Fédération des Travailleurs du Bois et de la Construction de la CSTT (Confédération syndicale des travailleurs du Togo).

  • SADD (Solidarité et Actions pour le Développement Durable)
    Créée en 2001, SADD est partenaire de Solidarité Mondiale depuis 2004. SADD est une ONG d’appui aux initiatives de développement à la base et d’organisation des revendications et des plaidoyers des ONGs du Togo. A ce titre, elle regroupe 11 organisations diverses (associations locales, syndicats, mouvements de jeunes et de travailleurs adultes…), ce qui crée un vaste mouvement citoyen pour faire connaître les droits économiques, sociaux et culturels, pour exiger leur respect et inciter les pouvoirs publics à légiférer pour mieux organiser la société.
    L’ONG est très active sur les droits sociaux, économiques et culturels. Ils travaillent principalement pour les ouvriers qui doivent travailler dans des situations précaires, comme ceux utilisés dans les zones de libre-échange, les enseignants de l’enseignement privé, les artisans et jeunes apprentis qui sont la plupart du temps exploités. SADD organise les travailleurs afin qu’ils se battent ensemble pour leurs droits, plusieurs conventions collectives ont d’ailleurs été signées dans divers secteurs. L’ONG a développé des émissions radio sur les droits humains au Togo et a également créé une mutualité. Enfin, elle organise tous les deux ans un un forum d’échanges de la société civile sur diverses thématiques pour en formuler des revendications et des campagnes en direction des autorités concernées.
    Contact
  • WAGES (Women and Associations for Gain both Economic and Social)
    WAGES est une institution d’épargne et de crédits couramment appelée institution de micro-finance créée en 1993 et compte désormais près de 160.850 membres, en majorité des femmes. WAGES aide principalement les femmes issues de quartiers défavrorisés des villes, ou à la campagne. Grâce au microcrédit, ces femmes peuvent exercer une activité rémunératrice (commerce, agriculture, pêche, fléau). L’institution organise également diverses formations, comme des cours d’alphabétisation. Au-delà de sa fonction principale, WAGES a la volonté d’agir plus globalement sur la situation des populations. Par exemple, dans le souci d’aider celles-ci à lutter contre le paludisme qui cause de graves préjudices au sein des populations les plus pauvres, WAGES fournit à ses bénéficiaires des moustiquaires imprégnées, un des moyens actuels permettant d’endiguer ce fléau.
    Contact
  • La BTBC (fédération des travailleurs du bois et de la construction)
    La fédération compte environ 6.000 membres en majorité dans l’économie informelle, dans le secteur privé et public. Elle offre des services diversifiés à ses membres dont la formation sur la législation du travail, l’assistance juridique et la défense des droits des travailleurs, l’accès aux soins de santé via une mutuelle de santé (MUPROSI) et l’accès aux services internes (agréés) d’épargne et de crédits… La FTBC coordonne aussi des actions de l’internationale bois et bâtiments (IBB) dans la région.

Ce qui se passe dans ce pays