Nos partenaires en Guinée

Nos partenaires en Guinée

8 septembre 2009

Grâce au programme accepté par la DGCD, nous pouvons soutenir 2 partenaires en Guinée : la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) et Dynamic Mutualiste (DYNAM).

  • La Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG)

    Créée en 1960, la CNTG est un partenaire de longue date de Solidarité Mondiale (depuis 1997). Elle compte plus de 100.500 membres et est très active dans les négociations et dans le dialogue social dans le pays. C’est d’ailleurs la première force syndicale du pays.

    La CNTG est très présente dans différents secteurs : textile & habillement, commerce, transport, énergie, communication, santé, services publics, enseignement, mines & carrières, alimentation, bâtiments et travaux publics, ainsi que pour le secteur informel. Elle organise les femmes de ce secteur en coopératives de production et de commercialisation ; elle octroie les microcrédits aux groupements féminins et développe des programmes de formation en gestion de projets, élaboration de plans d’action...

    C’est ainsi qu’un projet intégré d’assainissement a vu le jour à Télimélé avec des latrines construites, la collecte des ordures ménagères et la fabrication de compost pour les cultures maraîchères.
    Pour les délégués syndicaux et le personnel des mines, des industries, des transports, de l’agroalimentaire, des postes et télécommunications, la CNTG assure leur formation et plus particulièrement sur l’hygiène, la santé et la sécurité au travail.

    Enfin, la CNTG appuie l’insertion, par l’apprentissage et la scolarisation, des enfants exploités dans les plantations de la Basse, Haute et Guinée forestière.

  • Dynamic Mutualiste (DYNAM)

    Créée en 2000, l’ONG est partenaire de Solidarité Mondiale depuis 2003. DYNAM est une ONG d’appui au mouvement mutualiste en Guinée et soutient 9 mutuelles qui regroupent près de 16.580 bénéficiaires en 2012 répartis dans les zones de Mamou et Kissidougou. La priorité d’action est centrée sur la protection sociale pour les populations rurales défavorisées (travailleurs ruraux, travailleurs salariés en milieu rural).
    Dynam appartient à une plateforme nationale de mutuelles, consultée par le ministère de la santé afin d’améliorer drastiquement la qualité des soins de santé. En 2013, une forte progression du nombre d’adhérents aux 9 mutualités soutenues par DYNAM peut être soulignée ! En un an, le nombre de bénéficiaires (membres affiliés + les membres de leur famille) est passé de 13.500 (fin 2012) à presque 22.000 (fin 2013). Dans les prochaines années, Dynam va créer deux nouvelles mutuelles, et commencer un projet dans une école primaire (à Sabou).

    Les liens avec l’emploi et la protection sociale

    Dans le champ du dialogue social, la CNTG était à la tête des syndicats pour les négociations des changements sociaux et politiques en Guinée (réforme des institutions, destitution du gouvernement et des dirigeants corrompus, relèvement des salaires et des pensions…) tant en 2006 que récemment lors des conflits de fin 2008.

    Quant à la problématique du travail décent, la CNTG mène des actions de plaidoyers pour la diminution des taxes imposées au secteur informel, des interpellations du gouvernement sur les nombreux cas de violations des droits des travailleurs.

    En ce qui concerne le domaine de la protection sociale, la CNTG mène des campagnes de sensibilisation sur l’hygiène et la santé au travail, mais aussi sur le VIH/SIDA. La CNTG a créé également des mutuelles de santé.

    DYNAM contribue à l’élaboration d’un cadre national régissant les mutuelles de santé en Guinée, ainsi qu’à la réactualisation de la situation et du système de protection sociale. DYNAM mène aussi des actions de plaidoyer pour l’extension du système de sécurité sociale aux travailleurs de l’économie informelle.

Ce qui se passe dans ce pays

Documents sur la Guinée

Documents sur la Guinée

Articles parus dans notre revue Ici et Là-bas
Guinée, les droits syndicaux bafoués
Carte d’identité de la Guinée Une page se tourne en Guinée Les nouveaux dirigeants déterminés Vers une (...)