Tour de Wallonie pour Diane, du SADD Togo

Tour de Wallonie pour Diane, du SADD Togo

23 novembre 2018

Ce début octobre 2018 a été marqué par la visite d’une jeune femme volontaire et convaincante, Diane Awemounou, du SADD au Togo. Elle a eu l’occasion de découvrir nombre d’initiatives de solidarité menées par le Mouvement Ouvrier Chrétien en Belgique mais aussi de témoigner de la situation sociale et économique de son pays, et de l’impact des mouvements sociaux sur celle-ci.

Diane Awemounou, 28 ans, est responsable des actions de plaidoyer de son association, le SADD au Togo, organisation soutenue depuis des années par Solidarité Mondiale. Le SADD s’investit dans la défense des droits des travailleurs par différentes actions de sensibilisation, de mobilisation, de plaidoyer et de recherche. Son travail est complémentaire à celui des syndicats qui représentent ces travailleuses et travailleurs. Diane y accompagne aussi un nouveau réseau d’acteurs de la société civile pour la protection sociale.

En 2016, elle a pu accueillir un groupe parti en immersion à l’initiative de Solidarité Mondiale à la découverte des actions de nos partenaires au Bénin et au Togo. Une rencontre marquante pour beaucoup de membres du groupe, qui ont souhaité pouvoir l’accueillir en retour et fortifier ainsi les relations entre les militant-e-s de la justice sociale en Belgique et ceux du Togo. En 2017, malheureusement, sa demande de visa a été injustement refusée, malgré toutes les assurances de notre part. Face à l’Europe forteresse, nous avons choisi de rester combatifs et replanifié le projet de l’accueillir, et avec raison, car en 2018, le précieux sésame lui a cette fois été accordé.

De Nivelles à Bruxelles, en passant par Namur et Mons, elle a donc eu l’occasion de venir découvrir les actions de terrain menées par les organisations du MOC, comme la manifestation organisée en front commun syndical du 2 octobre pour de meilleures pensions, mais aussi de présenter les actions du SADD dans différents lieux, et notamment devant le conseil communal de la ville de Herenthout qui soutient celles-ci financièrement.

Confrontée à la réalité de la précarité sur le continent européen, elle a été marquée par la rencontre avec les initiatives d’économie sociale et solidaire mises en place, comme le Perron l’Ilon, un restaurant d’insertion socio-professionnelle à Namur ou des formations d’alphabétisation accompagnées de réflexions sur le fonctionnement de notre société en Hainaut Centre. Le sort des jeunes chez nous aussi la préoccupe beaucoup.

Autant les réalités entre le continent africain et le continent européen diffèrent, autant les enjeux et les défis des travailleuses et des travailleurs se rejoignent. Les personnes que Diane a rencontrées ont selon elle maintenant une « meilleure compréhension des conditions de vie au Togo, pour ceux et celles qui ne les connaissaient pas. Ces personnes sont plus aptes, plus solidaires, plus compréhensives de l’importance de la solidarité  !  »

Diane restituera à son retour son vécu dans son organisation, ainsi que les idées nouvelles d’actions que ce séjour lui a inspirées. Cela pourra amener des changements dans leurs façons de faire. A suivre !

Sur la même thématique

En voyage d'immersion en République Dominicaine

En voyage d’immersion en République Dominicaine

Et c’est parti ! Un groupe de 12 personnes provenant d’une part de la province de Liège en Belgique et d’autre part du Burkina Faso a décollé le 8 novembre 2018 pour deux semaines en République (...)

Du pays noir à celui des mille collines

Du pays noir à celui des mille collines

Le 13 août 2013, neuf voyageurs s’envolaient vers le Rwanda. Actifs pour la plupart dans la région de Charleroi, ils partaient à la découverte de l’action des partenaires rwandais de Solidarité (...)